Tous les articles par Simon Tamayo

MARCHÉS ALIMENTAIRES A PARIS : ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DE LEUR LOGISTIQUE

Nous sommes heureux de vous présenter une nouvelle publication réalisée en collaboration avec le Master Spécialisé Management Industriel et Systèmes Logistiques « MS MISL » de MINES ParisTech PSL.

Auteurs: Raphaël Benoit, Corine Gunot, Simon Tamayo, Arthur Gaudron & Frédéric Fontane.


Résumé

Les habitudes de consommation alimentaire ont fortement évolué ces dernières années grâce à l’émergence de nouveaux modes de distribution comme la diversification des circuits courts.

Désormais, les consommateurs ont accès à un très grand nombre de possibilités pour réaliser leurs courses alimentaires comme les achats en ligne, les coopératives de fermes, les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) et les commerces spécialisés de proximité. Art de vivre à la Française et vecteur historique de l’approvisionnement alimentaire depuis plusieurs siècles, les marchés forains semblent immuables et occupent toujours une place importante dans les habitudes des citoyens qui recherchent la proximité et la qualité des produits.

Face à de nouvelles exigences de consommation, les marchés forains cherchent à s’adapter aux changements d’habitudes de leur clientèle et particulièrement à la part grandissante de la prise en compte des impacts environnementaux de leurs achats. Plus spécifiquement, les marchés parisiens sont concernés par des normes environnementales de plus en plus restrictives imposées par la ville.

Pourtant, peu d’études ont été menées sur l’impact réel de la tenue régulière des marchés alimentaires qui approvisionnent les Parisiens au quotidien. Ils se démarquent de leurs cousins régionaux, car l’Ile-de-France n’est pas autosuffisante pour «alimenter» tous ses habitants, ce qui se traduit par une faible part des produits provenant des producteurs locaux. Fortement dépendante de l’agriculture nationale et des importations, la présence du plus grand marché mondial de produits frais (le Marché d’Intérêt National de Rungis) reflète d’un besoin en constante augmentation d’une des agglomérations les plus peuplées dans le monde.

Cet article tente de fournir une première appréciation, avec la réalisation d’une étude quantitative, de l’impact environnemental de la tenue régulière des marchés alimentaires, et propose des évolutions possibles pour maintenir leurs présences tout en réduisant leurs empreintes carbones.


Publication

Ce travail sera présenté dans « World Conference on Transport Research – WCTR 2019 » qui aura lieu à  Mumbai en mai 2019.

MACHINE LEARNING APPLIQUÉ À L’ANALYSE DES TWEETS DE LOGISTIQUE URBAINE

Dans nos projets de recherche autour du Machine Learning, nous nous intéressons à l’utilisation des outils de Natural Language Processing (NLP). Dans l’exemple montré ici, nous analysons le contenu de twitter relatif à la logistique urbaine pour créer une carte de concepts.

L’utilisation des algorithmes d’apprentissage non-supervisé tels que la reduction dimensionnelle (Truncated singular value decomposition), le clustering (k-means) et le manifold learning (t-distributed Stochastic Neighbor Embedding) nous a permis d’analyser autmatiquement plus de 110000 tweets pour générer la carte ci-après:

Cliquez ici pour une visualisation en écran complet.

Ce travail a été soumis pour être présenté dans City Logistics (11th  International Conference on City Logistics).

Pour plus d’informations vous pouvez contacter Simon Tamayo.

Résumé du travail

City Logistics is characterized by multiple stakeholders that often have different objectives and constraints and therefore, different views of this complex system. Nowadays social media is one of the biggest channels of public expression and it is often used to communicate opinions and content related to City Logistics. The main idea of this research is that analyzing content from mainstream social media, such as Twitter, could help in the understanding of how people see urban logistics. This paper proposes a methodology for collecting content related to City Logistics from Twitter and implementing Machine Learning techniques, and more specifically unsupervised learning and Natural Language Processing (NLP), to perform content and sentiment analysis. The proposed methodology is applied to a set of 110 000 tweets containing City Logistics key-terms, that were posted from 2007 to 2018. Results allowed building an interest map of concepts related to City Logistics and a sentiment assessment to determine if City Logistics posts are positive, negative orneutral.

Keywords: City Logistics, Machine Learning, natural language processing, Twitter.

Acknowledgment

Cette recherche s’inspire des travaux de Olson et Al. [1] et Kruchten [2] qui ont proposé une analyse des préférences des utilisateurs postés sur le site Web reddit.

[1]  R. S. Olson and Z. P. Neal, “Navigating the massive world of reddit: using backbone networks to map user interests in social media,” PeerJ Comput. Sci., vol. 1, p. e4, May 2015.

[2]  N. Kruchten, “Data Science and (Unsupervised) Machine Learning with scikit-learn,” in Montreal Python, 2014.

 

OFFRE DE RECRUTEMENT : POSTE DE POSTDOC À POURVOIR EN SEPTEMBRE 2018

La Chaire Logistique Urbaine propose un projet postdoctoral intitulé « SIMULATION DES IMPACTS RÈGLEMENTAIRES SUR LA LOGISTIQUE URBAINE »

DESCRIPTIF DU PROJET

La logistique urbaine est en train d’être transformée par la numérisation de la société. Cette révolution, portée par les données, ouvre également la porte à une transformation dans l’élaboration des politiques règlementaires des villes.

Ce projet de postdoctorat s’inscrit dans la Chaire Logistique Urbaine MINES ParisTech, soutenue par l’ADEME, la Mairie de Paris, le Groupe Pomona, le Groupe La Poste et Renault. Cette Chaire vise à développer la connaissance opérationnelle et théorique dans le domaine de la logistique urbaine, en alliant dans ses projets une approche technique et une approche opérationnelle. Elle est animée par le Centre de Robotique de MINES ParisTech, qui collecte et traite des données ; développe des modèles, des outils et des expérimentations, en les adaptant aux enjeux de la logistique des villes.

Cette étude s’intéresse à la modélisation et à la simulation des flux logistiques en ville, afin d’évaluer les impacts des différentes mesures règlementaires(ex. restrictions de circulation en fonction de la taille des véhicules, leur motorisation, leur niveau de bruit, etc.). L’étude portera sur différentes filières logistiques (restauration, pharmacie, grande distribution, etc.) et sur différentes typologies de ville (grande métropole, ville côtière, petite ville, etc.).

Les simulations réalisées permettront d’évaluer notamment les impacts environnementaux et économiques des choix règlementaires. Les résultats produits auront une double utilité. D’une part, (1) ils serviront d’élément d’éclairage quant à l’intérêt de certaines mesures. Et d’autre part, (2) ils permettront de prévoir les impacts sur la performance opérationnelle des acteurs logistiques (service et coût).

Afin de relier toutes les données disponibles (qui sont grandes, même si elles ne sont pas complètes) aux modèles de simulation envisagées, nous devons développer des techniques d’apprentissage automatique pour créer des agents et des dynamiques proches du monde réel.

LIVRABLES DU PROJET : simulateurs, analyses, rapports, publications scientifiques dans des journaux et interventions dans des conférences internationales.

DURÉE : 1 AN. CDD à pourvoir à partir de septembre 2018.

LOCALISATION : MINES ParisTech, Centre de Robotique. Campus de Paris au 60 boulevard Saint-Michel, 75006.

PROFIL RECHERCHÉ

  • Niveau de formation : Doctorat dans le domaine de la recherche opérationnelle et/ou de la simulation appliquée à la logistique (section CNU 27 ou 61).
  • Mots clés : Simulation, modélisation, recherche opérationnelle, logistique.
  • Compétences souhaitées : Python, Anylogic.

COMMENT CANDIDATER ?

Envoyez votre CV et lettre de motivation, accompagnes de toute autre information utile dans un unique fichier PDF à :

  • simon.tamayo@mines-paristech.fr
  • arnaud.de_la_fortelle@mines-paristech.fr

PARTICIPATION DANS LA CONFÉRENCE ICUTCL 2018 À LONDRES (20TH INTERNATIONAL CONFERENCE ON URBAN TRANSPORTATION AND CITY LOGISTICS)

Le 14 et 15 mai la Chaire participera dans la conférence internationale ICUTCL 2018 « 20th International Conference on Urban Transportation and City Logistics » à Londres.

La Chaire présentera son travail intitulé « Statistic Regression and Open Data Approach for Identifying Economic Indicators That Influence e-Commerce« .

Par ailleurs, Simon Tamayo, a été nommé Chair de la Session IX de la conférence.


Résumé du travail présenté

This paper presents a statistical approach to identify explanatory variables linearly related to e-commerce sales. The proposed methodology allows specifying a regression model in order to quantify the relevance between openly available data (economic and demographic) and national e-commerce sales. The proposed methodology consists in collecting data, preselecting input variables, performing regressions for choosing variables and models, testing and validating. The usefulness of the proposed approach is twofold: on the one hand, it allows identifying the variables that influence e- commerce sales with an accessible approach. And on the other hand, it can be used to model future sales from the input variables. Results show that e-commerce is linearly dependent on 11 economic and demographic indicators.

 

PARTICIPATION AU COLLOQUE : LES NOUVELLES MOBILITÉS AU SERVICE DE LA LOGISTIQUE URBAINE

La Chaire a participé au colloque « les nouvelles mobilités au service de la logistique urbaine » ce 24 avril prochain à Rouen Métropole.

Ce colloque a été organisé par les pôles de compétitivité Nov@log  et MOVEO.

Plus d’informations ici.

Nov@log est l’acteur de référence pour l’émergence, l’accompagnement, la labellisation et la recherche de financement de projets collaboratifs innovants, en logistique et supply chain au service du développement économique des entreprises.

MOVEO fédère les principaux acteurs de la mobilité et de l’industrie automobile française dans le domaine de la R&D collaborative. MOVEO tisse et anime les liens entre les grands industriels, les PME, les universités et les laboratoires pour construire un réseau industriel dynamique capable de relever les défis technologiques de la mobilité propre et sûre de demain.

HEATMAP DES RESTAURANTS EN FRANCE

Dans les travaux de La Chaire, nous cherchons a modéliser les flux logistiques urbains en utilisant les informations disponibles dans les portails Open Data et les GIS (Geographic Information Systems).

Dans l’exemple montré ici, nous explorons des outils de requête automatique auprès de OpenStreetMap et de cartographie interactive (Folium/Leafet).

La carte ci-après, propose une heatmap des restaurants en France

Cliquez ici pour une visualisation en écran complet.

SEMAINE ATHENS PARISTECH 2018 « UNDERSTANDING, MODELLING AND SIMULATING URBAN FREIGHT »

Dans le cadre de la Semaine Athens, la Chaire Logistique Urbaine a organisé le cours « Urban Logistics: Understanding, modelling and simulating urban freight » à Mines ParisTech, du lundi 19 au vendredi 23 mars 2018.

35  élèves ont participé à ce cours, provenant des écoles ci-après:

  • Allemagne : Technische Universität München (TU Munich)
  • Belgique : Katholieke Universiteit Leuven (KUL)
  • Espagne : Universidad Politécnica de Madrid
  • France : Arts et Métiers ParisTech
  • France : Institut d’Optique ParisTech
  • France : Mines ParisTech
  • Italie : Politecnico di Milano (PM)
  • Norvège : Norges teknisk-naturvitenskapelige universitet (NTNU)
  • Pays bas : Delft University of Technology (TU Delft)
  • Pologne : Warsaw University of Technology (WUT)
  • Portugal : Instituto Superior Técnico (IST)
  • République tchèque : Czech technical university in Prague (CVUT)
  • Turquie : Istanbul Technical University (ITU)

INVITATION A LA CONFÉRENCE-DÉBAT « Typologie Afilog des espaces logistiques urbains:  quel immobilier logistique pour quels usages ? »

VENDREDI 24 NOVEMBRE 2017, 9h30 -11h45  (Accueil café 9h)

PAVILLON DE L’ARSENAL, 21 Boulevard Morland, 75004 Paris

INSCRIPTIONS :  http://events.eventzilla.net/e/-confrencedbat-typologie-espaces-logistiques-urbains-2138921912 mot de passe AFILOG

Dans le cadre d’un stage co-encadré par Afilog et l’IFSTTAR, une typologie renouvelée des espaces logistiques est proposée. Elle prolonge et actualise les travaux du Livre Blanc sur la Logistique Urbaine publié par Afilog en décembre 2011. Elle se veut un guide pour concevoir et localiser les plateformes logistiques urbaines à l’intention des aménageurs, décideurs publics et concepteurs de plateformes. Plusieurs typologies existent déjà, l’originalité de celle portée par Afilog est de plusieurs natures : mettre en images les concepts d’immobilier logistique, montrer que la logistique peut être un objet architectural qualitatif et enfin formuler des préconisations techniques quant aux gabarits des espaces et des accès, quant à l’insertion en milieu dense, ainsi qu’à l’avitaillement en énergies alternatives des véhicules.

PROGRAMME

Mot d’accueil de Claude Samson
Président d’Afilog

Introduction de Laetitia Dablanc 
Directrice de recherche à l‘Institut Français des Sciences des Transports, des Technologies et des Réseaux : état de l’art sur les espaces logistiques urbains, lacunes dans la connaissance sur l’immobilier et le foncier, intérêt et motivation du travail de Neïla Saïdi et Antoine Maréchal

Présentation par Neïla Saïdi et Antoine Maréchal
Architectes D.E, École d’Architecture de la Ville et des Territoires

Echange avec l’auditoire

Résumé et réactions par rapport à l’insertion de la logistique aux côtés des autres fonctions urbaines
Marc Kaszynski, Président du Laboratoire d’Initiatives Foncières et Territoriales Innovantes
Chistophe Ripert, Directeur général adjoint de Sogaris

Conclusion par Christophe Duvernois et Jean-Louis Boudol,pilotes de la Commission Logistique Urbaine d’Afilog

PARTICIPATION DANS LA CONFÉRENCE I-NUF METRANS 2017 À LONG BEACH (USA)

La Chaire a participé dans la 7ème conférence Metrans I-NUF «International Urban Freight Conference», qui s’est tenue du 17 au 20 octobre 2017, à Long Beach (Californie).

La Chaire a présenté trois papiers :

  • “Quantifying flows of urban goods using image processing and machine learning”, Simon TAMAYO, Xavier SATTLER & Arthur GAUDRON.
  • “Simulating environmental impacts of urban deliveries”, Sarra JLASSI, Simon TAMAYO, Arnaud de LA FORTELLE & Arthur GAUDRON.
  • “Truck-bike multimodal distribution scheme for urban deliveries simulation for operational planning”, Arthur GAUDRON, Simon TAMAYO & Arnaud de LA FORTELLE.

NOUVELLE PUBLICATION: « SIMULATING IMPACTS OF REGULATORY POLICIES ON URBAN FREIGHT: APPLICATION TO THE CATERING SETTING »

Sarra JLASSI, Simon TAMAYO, Arthur GAUDRON et Arnaud de LA FORTELLE ont présenté cette publication dans la conférence internationale « IEEE ICALT 2017 » ( 6th IEEE International Conference on Advanced Logistics and Transport).

Ce papier propose un modèle de simulation « multi-agent et à événements discrets » permettant de mesurer les impacts des mesures réglementaires (de taille de véhicule et d’horaire d’accès) sur la distribution des produits dans le domaine de la restauration.

Pour différents scénarios de régulation, le modèle permet de considérer les distances totales parcourues, le nombre de véhicules utilisés, les taux de charge et les émissions. Le modèle a été utilisé pour simuler la distribution des restaurants parisiens à partir du Marché de Rungis.

Abstract— Regulatory policies aim at reducing the negative effects of urban freight transportation, especially those related to traffic, emissions and noise. Nonetheless, the stakeholders in city logistics often have divergent objectives, which lead to difficulties upon defining the best possible choices regarding regulation, for it yields important economic impacts. This paper presents a multi-agent and discrete-event based simulation of urban deliveries that aims at evaluating the impacts of regulatory policies. Restrictions regarding vehicle weights and time windows are considered in order to measure the impacts on deliveries based on total distances, number of vehicles, loading rates and emissions. The simulation framework is applied to the delivery services for restaurants, in which 4 scenarios of regulation are evaluated in the city of Paris. One originality of the proposed approach is to use real data for the instantiation of agents and the GIS in the simulation.